• Regenize
  • Posts
  • 🤫 Confession d'un ancien conseiller en investissements

🤫 Confession d'un ancien conseiller en investissements

⏱️Temps de lecture : ~5 min

Bonjour à toi 🙂

Content de te retrouver pour cette 7ème édition qui sera un peu particulière car elle va marquer une évolution dans le format de la newsletter (et bien plus). Je crois également que c'est le bon moment de te partager ma vision sur la gestion de ses finances et de ses investissements.

Mais avant d'y arriver, je dois te faire une confession qui est Ă  l'origine du projet Regenize et de cette newsletter.

En 2017, je créais un cabinet de conseil en investissements et gestion de patrimoine. J’ai depuis accompagné individuellement près de 150 investisseurs et formé une dizaine de jeunes entrepreneurs (comme je l’étais) à faire de même.

L’accompagnement des investisseurs était offert et la rémunération du cabinet provenait des solutions d’investissements mises en place par l’investisseur : c’est ce qu’on appelle le conseil non-indépendant. Ce qui rémunère le conseiller, c’est la souscription de l’investisseur à tel ou tel produit.

đź’ˇ

Il existe officiellement 2 types de conseil en matière d'investissements : le conseil non-indépendant dont le modèle économique est basé sur la rétrocession de commissions sur les solutions mises en place et le conseil indépendant où il n'y a aucune rétrocession mais des honoraires facturés directement à l'investisseur.

Tout roulait : l’activité se développait bien et le bouche à oreille (source exclusive d’acquisition de nouveaux investisseurs) assurait une croissance organique du cabinet.

Le rêve de tout entrepreneur…jusqu’à ce que je me fasse rattraper par mes convictions.

J’ai progressivement pris conscience et réalisé que j’étais devenu un rouage d’un système financier bien huilé et que je faisais parti d’une longue liste d’intermédiaires qui captaient une partie de la valeur entre d’un côté l’investisseur et ses projets de vie et de l’autre côté les bénéficiaires de ses investissements.

J’ai réalisé que consciemment ou inconsciemment, il existait un biais : je n’avais pas 100% des solutions dispos en France à proposer, certaines solutions étaient plus rémunératrices que d’autres et ce modèle de rétrocessions de commissions impliquait un décalage entre l'intérêt client et l'intérêt du cabinet. Il faut dire que peu de personnes sont prêtes à payer des honoraires pour obtenir du conseil financier ce qui fait de ce modèle le plus répandu en France.

Je me sentais progressivement enfermé dans un modèle dont je faisais la promotion mais qui ne répondait plus à mes convictions.

Car investir ce n’est pas simplement s’enrichir : c’est diriger le pouvoir de son argent pour à la fois répondre à ses projets de vie et soutenir par nos investissements ce qui compte réellement pour nous.

L’argent est un énergie et elle a un pouvoir. En abandonnant le pouvoir sur son argent, on lâche le lead :

  • Soit on ne fait rien, l’argent s’accumule sur des comptes et il ne travaille ni pour ses projets de vie, ni pour ceux qui pourraient bĂ©nĂ©ficier de ces investissements (en revanche il travaille pour la banque)

  • Soit on laisse ce pouvoir dans les mains d’un autre qui conseille et dirige l’épargne vers telle ou telle solution (certaines plus rĂ©munĂ©ratrices que d’autres pour l'intermĂ©diaire). En passant, ils captent une bonne partie de la valeur en frais d’intermĂ©diation qui n’est donc pas distribuĂ©e Ă  l’investisseur et/ou au bĂ©nĂ©ficiaire de l’investissement.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas passer par un intermédiaire (ils ont leurs rôles), je pose simplement la question : qui pilote et dans quel but ?

Aujourd’hui, l’investissement n’a jamais été aussi accessible. Le particulier peut avoir accès à un nombre conséquent de solutions et pour une grande partie accessible à des montants très raisonnables et sans intermédiaire.

C’est un énorme buffet auquel nous avons accès mais nous n’avons cependant pas tous les mêmes goûts, alors pourquoi laisser un autre choisir et préparer notre assiette ?

Ce qu'il nous manque pour réellement devenir le pilote de nos finances : c'est la connaissance financière et des objectifs clairs (alignés à nos convictions).

« 69% des Français jugent leurs connaissances moyennes ou faibles sur les questions financières »

Etude 2021 de la banque de France

Avec la bonne connaissance (éducation financière) et la bonne direction (objectifs), chacun est en mesure de piloter sa barque (et libre à toi de faire appel à un intermédiaire pour t'aider mais tu restes le pilotes !)

Il y a quelques mois, j'ai décidé d'arrêter mon activité de conseil et lancer de nouveaux formats, basés sur mon expérience, pour permettre à chacun de s'éclairer financièrement et devenir autonome dans la gestion de son argent.

🎯 La Mission

C'est aujourd'hui une conviction profonde et la mission de Regenize :

Aider chaque citoyen à devenir autonome dans la gestion de ses finances et ainsi aligner ses investissements avec ses projets de vie et ses convictions.

Pour faire vivre cette mission et permettre à chacun de s'emparer de ses finances, j'ai décidé de faire évoluer le format de cette newsletter et te partager plus en détail le projet dans sa globalité.

🌱 Le Projet

Imaginons le projet comme un iceberg : il y a une partie émergée (ce que tu vois aujourd'hui comme la newsletter) et une partie immergée (sur laquelle je travaille et que je souhaite te partager aujourd'hui) :

Pour te permettre de devenir autonome dans la gestion de tes finances, le projet va s'organiser autour de plusieurs piliers  :

  • Formations : un espace de formation pour devenir le pilote de ses finances et gĂ©rer ses investissements en fonction de son niveau avec une approche structurĂ©e, des mĂ©thodes, des outils, etc.

  • Des guides & tutoriels clairs, simples et actionnables pour mettre en place, suivre et optimiser ses investissements. Je souhaiterais Ă  terme solliciter des experts dans les diffĂ©rentes sphères de la finance et de l'investissement (finance traditionnel, finance durable et impact-investing, crypto et web3, etc.) pour nourrir ce pilier et proposer une large gamme de possibilitĂ©s et d'opportunitĂ©s.

  • Un espace d'entraide pour poser ses questions, trouver des rĂ©ponses, recueillir du feedback auprès de la communautĂ© des investisseurs Ă©clairĂ©s (des avis neutres et sans autre intention que le partage et l'entraide)

  • La newsletter hebdo qui reprendra une juste place pour s’informer des dernières nouveautĂ©s, tendances et opportunitĂ©s sans y passer des heures.

🧭 La Roadmap

Voici les prochaines étapes de l'avancée du projet :

  • Dès la semaine prochaine, la Newsletter : c'est le nouveau format de la newsletter qui va dĂ©barquer directement dans ta boĂ®te mail avec les actus essentiels pour gĂ©rer tes finances, des infos flash sur l'avancĂ©e du projet et surtout une pĂ©pite Ă  dĂ©couvrir pour tes investissements chaque semaine.

  • DĂ©but DĂ©cembre : les premiers guides & tutoriels ainsi que l'espace d'entraide (je recherche d'ailleurs quelques "cobayes" Ă  qui je donnerai accès en avant-première pour recueillir des feedbacks et autres avis. Si tu es intĂ©ressĂ©(e), fais le moi savoir en remplissant le formulaire ci-dessous). L'accès Ă  cette communautĂ© sera gratuit.

  • DĂ©but Janvier : mise en ligne de deux formations (dont une formation complète pour prendre en main ses finances et ses investissements de A Ă  Z). Je t'en dis plus dans les prochaines Ă©ditions.

Si tu veux faire parti des premiers à accéder à l'espace et partager ton avis, tes suggestions ou idées d'améliorations, clique ici :

Voilà pour cette édition un peu spéciale !

On se retrouve dès la semaine prochaine avec le nouveau format de newsletter.

Comme d'habitude, si tu veux partager ou commenter, c'est par ici

A la semaine prochaine đź‘‹

Guillaume

(Made with love ♥️)

Join the conversation

or to participate.