• Regenize
  • Posts
  • 💡 La méthode ETF pour investir passivement (et sereinement 🧘)

💡 La méthode ETF pour investir passivement (et sereinement 🧘)

Hello 👋

J'espère que tu vas bien malgré l'actualité qui a été lourde la semaine dernière. Le brouillard économique s'épaissit, l'hiver approche à grands pas et nos dirigeants peinent à nous rassurer (heureusement qu'il existe les cols roulés 🧐).

Et pourtant, chaque crise recèle son lot d'opportunités, à celui qui veut bien les voir. Restons attentifs !

Aujourd'hui, je vais te parler d'épargne de précaution (et pourquoi c'est un pilier à ne pas négliger dans la gestion de tes finances) et d'une méthode pour investir passivement sur les marchés financiers suite aux différentes questions que j'ai eu suite à l'édition de la semaine dernière.

👉 Également, je travaille sur un nouveau format pour rendre d'avantage accessible la connaissance financière (en complément de la newsletter, pour traiter les sujets de manière plus structurée). Et pour construire ça, j'ai besoin de toi ! Ça serait top si tu pouvais prendre 3 min pour répondre à ce questionnaire (et il se peut que j'ouvre plus tôt l'accès à ceux qui m'ont filé un petit coup de main, je dis ça, je dis rien 😉).

⏱️Temps de lecture : ~13 min 30s

Au sommaire de cette édition :

  • 🗞️ L'Actu Macro

  • ⭐ Le Récap : l'essentiel à retenir de cette édition en 1min chrono

  • 🧑‍🏫 Patrimoine : l'épargne de précaution comme pilier de ton patrimoine

  • 🗃️ Investissement : investir de manière passive avec les trackers (ETF)

  • 🐦 Le Tweet de la semaine : le Royaume-Uni en PLS

Le Récap

🧑‍🏫 Patrimoine : l'épargne de précaution

  • C'est un matelas de sécurité pour faire face aux aléas de la vie.

  • C'est la base d'un patrimoine : sans épargne de précaution (court terme), difficile d'envisager l'investissement (moyen/long terme) de manière sereine.

  • Elle doit être immédiatement disponible, donc sur des livrets (Livret A, LDD, etc.).

  • Pour dimensionner son épargne de précaution : de 6 à 12 mois de charges, de 3 à 6 mois de salaire ou un forfait.

🗃️ Investissement : investir passivement en tracker

  • Les trackers (ETF) sont des instruments financiers qui répliquent fidèlement un indice de référence (par exemple le CAC40).

  • La méthode repose sur 6 piliers (ceux-là, je ne peux pas te les résumer 😉).

  • Choisis ton enveloppe d'investissement entre PEA, Compte-Titres ou assurance vie.

  • Définis ta stratégie : le type d'actifs, la répartition géographique et éventuellement le secteur puis sélectionne le tracker.

  • Les trackers ont de faibles frais (0.5% versus 2% pour des fonds gérés par un pro).

  • La majorité des fonds d'investissements ne battent pas le marché sur le long terme

  • L'investissement en tracker te permet d'avoir une gestion simplifiée et passive (quelques minutes par mois).

L'épargne de précaution : pilier de ton patrimoine

Le rôle de l'épargne de précaution est souvent sous-estimé dans nos finances : ce n'est pas seulement un matelas de sécurité pour faire face à la panne de ta voiture, à ton frigo qui vient de lâcher ou à tout autre imprévu. C'est surtout un élément qui te permet d'envisager l'investissement de manière plus sereine.

Peu de personnes ont une idée claire et précise de ce que pourrait être pour eux un bon montant d'épargne de précaution. Et pourtant c'est essentiel si tu veux développer tes finances sur de bonnes bases.

⚡ Pourquoi est-ce important ?

✅ L'épargne de précaution, c'est :

  • un coussin de sécurité pour les imprévus et aléas de la vie

  • disponible immédiatement (donc sur des livrets bancaires)

  • un socle indispensable dans la gestion de tes finances (n'investis pas si tu n'as pas encore constitué ton montant d'épargne de précaution)

❌ L'épargne de précaution ce n'est pas :

  • un investissement

  • source de rendement

  • figé (comme toi, elle peut évoluer dans le temps)

Je te présente ci-dessous la pyramide du patrimoine : pour construire un étage, tu dois t'assurer que tes fondations et les étages précédents soient solides.

  • Liquidités : ce sont tes comptes courants dont le rôle est de recevoir tes revenus, payer tes charges etc. Ce n'est pas un support de placement (ça paraît évident mais combien laissent leur argent sur les comptes courants faute de savoir quoi en faire). Pour bien maîtriser cet étage de liquidités, tu peux tenir un budget.

  • Épargne de précaution : ce sont tes livrets (livret A, LDD, etc.) qui sont des produits bancaires sécurisés avec des rendements très faibles. Tu y stockes ton épargne de précaution. Sans épargne de précaution, difficile de construire les étages plus hauts.

  • Épargne moyen/long terme : là tu investis 📈

💰 Définir le montant

Le montant de l'épargne de précaution dépend de chaque individu et de différents paramètres propres à la situation personnelle de chacun (si tu envisages de démissionner pour te reconvertir ou entreprendre, peut-être seras-tu plus enclin à augmenter le montant de ton épargne de précaution par exemple).

Surtout, je crois sincèrement que le montant de son épargne de précaution, c'est un ressenti : cela doit être un montant qui te rassure, avec lequel tu es à l'aise et qui te permet de dire : "ok, ce montant est suffisant et me permet d'envisager l'investissement de manière plus sereine" (bon tu ne te le dis pas comme ça mais tu as compris l'idée 😅).

Trop de personnes tardent à se lancer dans l'investissement car ils n'ont pas une vision claire de leur épargne court terme. Ils manquent donc le train de l'investissement (et du levier temps des intérêts composés) et laissent l'inflation grignoter leur épargne.

Voici quelques bonnes pratiques pour définir ton montant d'épargne de précaution :

☝️ Option #1 : X mois de salaire

  • Tu prends ton salaire mensuel net perçu (si ton salaire varie beaucoup d'un mois à l'autre à cause de prime, prends ton dernier avis d'imposition et divise par 12)

  • Tu le multiplies par X (en général de 3 à 6 mois de salaire)

✌️Option #2 : Y mois de charges incompressibles

  • Tu calcules le montant mensuel de tes charges incompressibles (loyer ou crédit, énergie, transport, télécoms, assurance, alimentation, etc.)

  • Tu le multiplies par Y (en général de 6 à 12 mois de charges)

👌Option #3 : le forfait

  • Tes tripes te donnent un montant (celui avec lequel tu te sens à l'aise, quel qu'il soit)

  • Tu prends ce montant comme épargne de précaution

Ton épargne de précaution est comme toi, elle est vivante, et elle doit s'adapter à tes projets de vie. Tu peux donc chaque année (ou en cas d'événements majeurs dans ta vie) la redéfinir.

📈 Épargner puis investir

Il y a une vraie différence entre épargner et investir :

  • L'épargne est une conservation de liquidités pour des besoins d'utilisation à court terme (imprévus, voyages, achats de meubles, etc.).

  • L'investissement représente la partie du patrimoine placée à moyen/long terme.

Tu ne devrais pas envisager d'investir sans avoir traité le sujet de l'épargne de précaution (ton premier étage). Si le montant que tu viens de te fixer n'est pas atteint, ton premier objectif est donc d'utiliser ta capacité d'épargne pour l'alimenter dès maintenant. Ensuite, tu pourras investir plus sereinement.

Et en attendant ce jour-là (qui est peut-être demain), je te présente une méthode pour investir passivement et en quelques minutes par mois sur les marchés financiers👇.

Tracker ETF : investir passivement sur les marchés

Dans l'édition de la semaine dernière, je te partageais le contexte actuel du marché actions et si c'était le bon moment pour s'y exposer. J'ai eu plusieurs retours me demandant des détails sur une méthode d'investissement.

L'information est très largement disponible sur internet mais c'est parfois difficile et confus de faire le tri et d'en retenir l'essentiel pour agir.

J'ai donc décidé de te partager la méthode d'investissement qui a été popularisée par Edouard Petit dans son livre Epargnant 3.0 pour investir sur les marchés de manière passive. C'est pour moi une excellente méthode pour investisseurs débutants (et pour investisseurs expérimentés également...lorsqu'on prend de l'expérience, on va explorer d'autres stratégies mais au final, on y revient très vite. 😅)

Voici donc l'essentiel que tu dois savoir pour t'exposer dès aujourd'hui sur les marchés financiers (si tu le décides 😉)

Les Exchange Traded Funds (ETFs) sont des instruments financiers destinés à répliquer fidèlement les variations d’un indice, à la hausse comme à la baisse. Il s’agit de fonds indiciels cherchant à dupliquer le plus fidèlement possible l’évolution d’un indice boursier, le "sous-jacent", de manière passive.

🗿 Les 6 piliers

La méthode repose sur des piliers de l'investissement que tu dois connaître et saisir :

  • Pilier #1 : Les intérêts composés

  • Pilier #2 : Le marché croît sur le long terme

  • Pilier #3 : Investir dans la durée limite les risques

  • Pilier #4 : La diversification diminue le risque

  • Pilier #5 : Les fonds d'investissements ne battent pas le marché sur le long terme

  • Pilier #6 : Les ETFs (tracker) permettent d'investir à faible coût en Bourse

Pilier 1️⃣ - Les intérêts composés permettent de s’enrichir sur le long terme.

Notre cher Albert avait tout résumé :

« Les intérêts composés sont la huitième merveille du monde. Celui qui les comprend les gagne et celui qui ne les comprend pas les paie ».Albert Einstein

Les intérêts composés, c'est la magie par laquelle tu comprends que le temps et le rendement sont les meilleurs alliés de tes investissements. Chaque année, les intérêts générés vont eux aussi produire des petits l'année d'après, et ainsi de suite.

Sur le court terme (5 ans), ça ne parait rien. Sur le long terme, c'est colossal.

Pilier 2️⃣ - Le marché boursier croît sur le long terme

Le CAC40 avec les dividendes réinvestis, l'indice de référence du marché français, a gagné en moyenne + 8,5% par an depuis sa création en 1986.

Pilier 3️⃣ - Investir dans la durée permet de limiter les risques

Les actions, c'est la classe d'actifs la plus performante, mais aussi la plus volatile. En reprenant le CAC40 et ses + 8.5% par an depuis 1986 : il y a eu des bonnes années (+ 62% la meilleure année) mais aussi des moins bonnes (- 40% pour la plus mauvaise 😅). La volatilité peut être importante sur le court terme.

Pour profiter plus sereinement de la performance de l’ensemble des actifs, en particulier des actions, investissez sur le long terme.

Pilier 4️⃣ - La diversification permet de réduire le risque.

La diversification permet de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Lorsqu'elle est bien construite, elle permet de réduire le risque global d'un portefeuille tout en permettant un potentiel de performance.

Pilier 5️⃣ - Les fonds d'investissement ne battent pas le marché sur le long terme

Un fonds d'investissement est géré par des professionnels de la finance. Et ils ne sont pas philanthropes 😉. Le postulat de la méthode est de dire que la performance moyenne des fonds est égale à la performance du marché à laquelle il faut soustraire leurs frais (soit environ 2% par an).

En revanche, certains fonds peuvent chaque année battre le marché. La question c'est plutôt : peuvent-ils reproduire cette performance sur le long terme ?

De plus, il est impossible de prévoir quel gestionnaire de fonds pourrait le mieux performer à l’avenir (et donc faire mieux que le marché).

Pilier 6️⃣ - Les ETF (Exchange-Traded Funds) permettent d'investir (quasiment) gratuitement en Bourse

Les ETF répliquent un indice, ce qui demande moins de travail qu'un gestionnaire de fonds qui doit faire une sélection active des actions qui vont constituer son fonds. Les frais des ETF sont en général en dessous de 0.5% versus 2% pour des fonds.

📜 La Méthode

Étape #1 - Choisir son enveloppe d'investissement

Pour investir sur les marchés en France, tu as 3 options :

  • PEA : Plan Epargne Actions

  • CTO : Compte Titres Ordinaire

  • Assurance-Vie

Il faudrait une édition spéciale pour expliquer les avantages et inconvénients de chacun mais voici un tableau récap :

En résumé, il n'y a pas de d'enveloppe idéale, chacune a son lot d'avantages et de contraintes. Et tu peux tout à fait détenir les 3 enveloppes.

Pour t'aider :

  • L'enveloppe avec la fiscalité la plus intéressante : le PEA mais limité dans le choix des supports (actions européennes)

  • L'enveloppe qui te permet le plus de liberté dans le choix de tes supports : CTO mais fiscalité plus importante (30% versus 17.2% sur un PEA)

  • L'enveloppe avec une approche patrimoniale (succession) et une fiscalité avantageuse : Assurance Vie mais des frais de gestion en plus

Étape #2 - Sélectionner ses supports

Tu l'as compris, dans cette méthode on se dirige exclusivement vers des ETF pour les raisons suivantes :

  • Les ETF ont une performance élevée qui est équivalente à celle du marché actions. La performance historique moyenne est de plus de 8% par an.

  • Les ETF ont des frais très faibles. Les frais des fonds classiques sont de l’ordre de 2% alors que ceux des trackers sont de l’ordre de 0.4%.

  • Les ETF permettent de diversifier géographiquement et à faible coût. Un ETF monde représente généralement plus de 70% de la capitalisation mondiale. Sélectionner un ETF monde revient à posséder une fraction de plusieurs centaines d’entreprises qui couvre les 2/3 du marché mondial.

  • Les ETF permettent de profiter des dividendes. Les entreprises rémunèrent leurs actionnaires via les dividendes. En possédant un ETF, c’est être indirectement actionnaire des entreprises qui composent l’indice et donc bénéficiaire des dividendes.

Étape#3 - Investir régulièrement

L'idée ici c'est d'avoir une gestion simplifiée et passive de ses investissements (et accessoirement ne pas se laisser emporter par ses émotions). Tu investis donc de manière régulière, à une fréquence que tu définis à l'avance (par exemple le 1er de chaque mois).

Les avantages :

  • Une gestion simple et sans prise de tête.

  • Permet d'atténuer la volatilité et le lisser le prix, car acheter à différents moments permet de moyenner le prix d’achat sur la période d’investissement.

  • Gagner du temps, car tu n’as plus besoin de suivre l’actualité financière (et puis tu as cette newsletter pour ça 👍)

😲 Comment choisir un ETF

Avec tout ça, tu dois être convaincu qu'investir en tracker est une bonne idée et j'imagine ta hâte pour te lancer...mais quel tracker choisir ? (il en existe 4700 dans le monde 😅)

Définis ta stratégie

Qu'entend-on par stratégie ? Tu définis ici dans quoi tu investis :

  • le type d’actifs sous-jacents : actions, obligations ou matières premières (on parle d'actions depuis le début mais sache qu'il existe des trackers pour ces autres classes d'actifs)

  • le pays et la région dans lesquels l’ETF investit

  • et l'allocation entre tes trackers

Pour démarrer (et même après 😁), un tracker monde qui suit par exemple le MSCI World (indice actions monde) est une bonne idée. Tu pourras ensuite te poser la question de la diversification (un tracker monde sur le marché mondial reste très exposé au marché US par exemple).

PEA, CTO ou Assurance-Vie

Tu n'auras pas accès à tous les ETF en fonction de l'enveloppe que tu as choisie :

  • Pour l'Assurance Vie : choix limité. Réfère-toi au contrat et à la liste des supports disponibles

  • Pour le CTO : un choix beaucoup plus large en fonction du broker que tu sélectionnes

  • Pour le PEA : la contrainte ici est que le PEA ne peut accueillir que des actions européennes. Donc moins de choix mais cela reste néanmoins possible d'investir dans un tracker monde ou US en fonction de l''ETF que tu sélectionnes. 👇

Il existe deux types d’ETF :

  • ETF à réplication physique : le tracker investit de manière classique dans les actions de leur indice de référence.

  • ETF à réplication synthétique : le tracker investit dans des actions qui ne sont pas celles de leur indice de référence et échange (via un instrument financier qu'on appelle un Swap) la performance de leur panier d’actions avec celle de leur indice de référence.

C'est donc possible d'investir dans tous types de tracker dans son PEA. Le choix sera plus limité et certains investisseurs préfèrent utiliser exclusivement des ETF à réplication physique, ceux à réplication synthétique ayant un risque supplémentaire.

Frais

Une fois l’indice identifié, tu vas porter une attention particulière aux frais de gestion (et éventuellement son encours sous gestion et d'autres paramètres spécifiques).

Pour comparer les ETF, je te recommande cet outil : Just ETF

Et si tu veux comparer directement des trackers ETF monde basés sur l'indice MSCI World, c'est ici.

Tu observeras des différences de performances entre l'indice et les trackers, et également entre trackers. Ce décalage est appelé la Tracking Error qui est causée par plusieurs paramètres : les frais, la distribution ou non de dividendes et la synchro (les opérations à effectuer pour coller à l'indice) entre le tracker et l'indice.

💥 Comment décrypter le nom d’un ETF ?

Quand tu découvres les ETF, tu découvres également leurs noms barbares. On décrypte ensemble.

« Amundi Index MSCI World UCITS ETF DR EUR (D) »

  • Amundi : c'est le nom de l’émetteur et de la société de gestion.

  • MSCI World : nom de l’indice de référence qui est répliqué

  • UCITS ETF : conforme à la directive UCITS (législation européenne)

  • DR pour Direct Replication, donc une réplication physique et non synthétique nommée Swap

  • EUR : la devise du tracker

Le dernier terme concerne les dividendes :

  • Acc ou C pour Accumulating : les dividendes sont capitalisés (réinvestis) dans l'ETF directement

  • Dist ou D : les dividendes sont distribués

🪴 Les ETFs "responsables"

Puisqu'un ETF suit un indice de référence, il est possible d'investir dans des ETFs qui suivent des indices intégrant la performance extra-financière (souvent autour des critères ESG : Environnement, Social, Gouvernance).

En France, il y a également des labels qui devraient garantir à l'investisseur que les solutions d'investissements respectent une certaine méthodologie intégrant ces paramètres extra-financiers. Il y en a deux principaux en France :

  • Le label ISR qui a été créé en 2016. Son objectif est de permettre aux épargnants de distinguer les solutions d’investissement mettant en œuvre une méthodologie d’investissement socialement responsable (ISR), aboutissant à des résultats mesurables et concrets.

  • Le label Greenfin a quant à lui été créé en 2015 et garantit la qualité verte des fonds d’investissement : les fonds mettent en place un mécanisme de mesure de la contribution effective de leurs investissements à la transition énergétique et écologique

  • Le Paris-aligned Benchmark qui n'est pas un label mais une famille d'indice en lien avec les engagements de l'Accord de Paris sur le climat (scénario de limitation du réchauffement climatique à 1,5°C).

Cependant, avec le label ISR tel qu'il est aujourd'hui, rien ne t'empêche d'avoir du Total ou du Amazon dans ton portefeuille : ce n'est peut-être pas l'idée que tu te fais de l'investissement responsable ?

Une réforme du label ISR est en cours pour permettre à l'épargnant d'y voir plus clair et de le réaligner avec les enjeux actuels : par exemple avec des exclusions sectorielles (certaines énergies fossiles), etc. A suivre.

Pour celui qui souhaite intégrer des ETFs responsables à ses investissements : je te suggère d'aller visiter ce site qui trie les ETFs en fonction du label et l'exclusion de certains secteurs.

🎯 Plan d'actions

  1. Faire le point sur ses finances. D'abord, occupe-toi de ton épargne de précaution. Une fois que c'est fait, combien souhaites-tu investir tous les mois ? Tu peux te fixer un montant de ta capacité d'épargne que tu alloues tous les mois pour tes investissements long terme.

  2. Ouvrir un PEA, CTO et/ou assurance vie. Et pourquoi pas les 3 ? Prends date sur les avantages fiscaux (fiscalité avantageuse à 5 ans sur le PEA et 8 ans sur les assurances vie). 👉 Si tu veux que je te partage une revue des brokers, contrats, etc., fais-le-moi savoir en répondant à ce mail. 👈

  3. Définir son plan d’investissement : montant, horizon de temps et quelle allocation ? (un tracker monde MSCI World est un bon point de départ)

  4. Acheter les actifs : si tu investis tous les mois, programme à l'avance et n'essaye pas de trouver le bon moment (il n'existe pas)

  5. Maintenir ou adapter la stratégie dans le temps en fonction de tes projets (et du contexte économique).

J'espère que cette édition t'a plu.

Comme d'habitude, n'hésite pas à commenter ou me faire passer un message (question, suggestion, etc.)

À bientôt

Guillaume

Join the conversation

or to participate.