• Regenize
  • Posts
  • 📉 Diminuer le coĂ»t de son crĂ©dit / 🚀 Choisir un courtier en Bourse

📉 Diminuer le coĂ»t de son crĂ©dit / 🚀 Choisir un courtier en Bourse

Édition #40 - Choisir un courtier en ligne pour investir en Bourse et diminuer le cout de son crĂ©dit grĂące Ă  l'assurance emprunteur

👉 C’est la 40Ăšme Ă©dition de la newsletter envoyĂ©e toutes les 2 semaines Ă  l’ensemble des abonnĂ©s Regenize.

Si on t'a transfĂ©rĂ© cette Ă©dition et que tu souhaites t'inscrire, c’est ici.

⏱ Temps de lecture : < 10 min

Ce que tu vas découvrir dans cette édition :

  • 📚 Un tout nouvel ebook sur l’investissement en Bourse avec 20 feuilles volantes

  • 📉 Comment diminuer le coĂ»t de son crĂ©dit immobilier (et pour certains, comment obtenir son prĂȘt immobilier en passant en dessous du taux d’usure)

  • 🚀 Comment choisir son courtier en Bourse : les astuces et l’Ɠil d’un expert pour faire le bon choix.

Et bien sĂ»r un condensĂ© d’actus qu’il ne fallait pas manquer et quelques infos Ă  te partager avant de commencer. 👇

  • 🚹 Un nouvel ebook sur le Bourse rĂ©alisĂ© avec un expert du sujet (GrĂ©gory Guilmin, expert de la gestion passive en Bourse).
    On a dĂ©cidĂ© d’allier le fond (son expertise) et la forme (la pĂ©dagogie des feuilles volantes) pour rendre accessible l’investissement en Bourse pour le prix d’un cafĂ© (1€). ☕
    Dans l’ebook tu trouveras :

    • 20 feuilles volantes qui dĂ©cryptent l'investissement en Bourse

    • 4 chapitres pour maĂźtriser les bases et poser le cadre de ta stratĂ©gie d'investissement

    • Des clĂ©s pour comprendre la gestion passive en Bourse (et pourquoi tu devrais t'y mettre 👌)

    • Des anecdotes et des pistes Ă  creuser si tu veux aller plus loin

  • 💌 En Immersion : j’ai lancĂ© une toute nouvelle newsletter oĂč je te partage 1 fois par mois l’envers du dĂ©cor et les coulisses du dĂ©veloppement de Regenize : chiffres, stratĂ©gies, obstacles

    Prochaine édition début octobre.
    Pour t’abonner c’est ici.

  • Encore plus : Tu peux retrouver chaque semaine des nouvelles feuilles volantes en me suivant sur LinkedIn, Twitter ou Instagram.

🗞 Une sĂ©lection d’actus qu’il ne fallait pas manquer

  • 📈 Taxe fonciĂšre, ça pique !
    Un taux d’augmentation de 50% Ă  Paris. Et pourtant le taux de la capitale reste infĂ©rieur Ă  de nombreuses communes en France.
    Car la taxe fonciĂšre, c’est un calcul complexe qui dĂ©pend de plusieurs paramĂštres (la valeur locative cadastrale, taux des collectivitĂ©s, etc.)
    Ce qu’il faut retenir : la taxe fonciùre augmente presque partout.

  • đŸ€·â€â™‚ïž Amundi modifie certains de ses ETFs en changeant l’indice de rĂ©fĂ©rence et en augmentant par la mĂȘme occasion les frais de gestion annuels.
    Cela concerne 4 ETF Ă©ligibles au PEA (Plan Epargne Action) : Amundi PEA Nasdq 100, S&P500, MSCI Latin AMerica et MSCI Emerging Market.
    C’est tout Ă  fait lĂ©gal mais l’investisseur averti devra considĂ©rer quel impact cela a sur son portefeuille en termes de diversification (changer d’indice implique un changement dans la diversification) et bien sĂ»r en termes de frais en comparant avec des trackers Ă©quivalents.

  • ✋ Airbnb Ă  New York, game over ! 
    Il est dĂ©sormais interdit de louer pour moins d’1 mois si le propriĂ©taire n’est pas sur place + l’obligation d’avoir une licence en rĂšgle.
    Comme beaucoup de grandes villes, le manque de logements tend le marchĂ© immobilier. Est-ce que cela inspirera d’autres villes Ă  faire de mĂȘme ? (peu de chances de voir ça Ă  Paris avec les JO qui approchent Ă  grands pas 😇)

  • đŸ€« La nouvelle fonctionnalitĂ© de X (ex-Twitter) fait des ravages
    Les utilisateurs ont dĂ©sormais la possibilitĂ© d’ajouter du contexte (et de fact-checker) sous un tweet.
    Et c’est Bruno le Maire qui en a fait les frais :

📉 Diminuer le coĂ»t de son crĂ©dit (pour obtenir son prĂȘt immobilier)

❀ Le sponsor de la semaine : Assurly

Assurly est une assurance emprunteur en ligne qui propose des tarifs trÚs compétitifs et sans compromis sur les garanties.
Une bonne maniĂšre d’optimiser le coĂ»t de ton assurance de prĂȘt avec des garanties Ă©quivalentes. 👌

Avec la hausse des taux des 12 derniers mois, l’obtention d’un crĂ©dit est devenue plus dĂ©licate.
Pour faire face Ă  l’inflation, les banques centrales du monde entier se sont accordĂ©es pour remonter leurs taux directeurs.
RĂ©sultats : une hausse gĂ©nĂ©ralisĂ©e des taux d’intĂ©rĂȘt (dont celui de ton crĂ©dit immobilier) et des difficultĂ©s pour obtenir un crĂ©dit Ă  cause du taux d’usure.

⚠ C'est quoi le taux d'usure ?

Le taux d'usure correspond au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) maximal au-dessus duquel un Ă©tablissement de crĂ©dit ne peut plus prĂȘter de l'argent.

Le TAEG, c'est le taux qui regroupe le taux d'intĂ©rĂȘt de ton crĂ©dit (on appelle ça le taux nominal) + tous les frais :

  • Assurance emprunteur

  • Frais de garantie bancaire

  • Frais de dossier

Les taux nominaux ont grimpĂ© en flĂšche depuis 1 an, et plus vite que les taux d’usure. De nombreux foyers ne pouvaient plus obtenir de crĂ©dit Ă  cause de ce plafond.

Le taux d'usure plafonne donc le taux maximum d’un crĂ©dit immobilier ce qui entraĂźne actuellement des difficultĂ©s pour certains Ă  accĂ©der au crĂ©dit.
Pour s’ajuster Ă  la hausse violente des taux sur une trĂšs courte pĂ©riode, la Banque de France a dĂ©cidĂ© de rĂ©ajuster le taux d’usure tous les mois (au lieu de tous les trimestres).
Mais ce n’est parfois pas suffisant đŸ€·â€â™‚ïž
Et il faut donc optimiser le coĂ»t du crĂ©dit pour faire redescendre le TAEG en dessous du taux d’usure.

✅ Obtenir ton crĂ©dit en diminuant le TAEG

Tu l'as compris : si le TAEG est supĂ©rieur au taux d'usure, la banque ne peut pas prĂȘter. Si tu cherches Ă  avoir un crĂ©dit pour un projet immobilier, ton seul objectif est donc de diminuer le TAEG et donc d'optimiser les postes qui le constituent.

Tu auras peu de marge de manƓuvre pour nĂ©gocier le taux d'intĂ©rĂȘt du crĂ©dit et les diffĂ©rents frais associĂ©s (frais de dossier et frais de garantie).

En revanche, le vrai poste Ă  optimiser, c'est l'assurance emprunteur. Les banques t'accordent un crĂ©dit en fournissant toujours une assurance emprunteur maison (celle de la banque, c'est bon pour ses marges 😅) qui est en gĂ©nĂ©ral assez cher.

Sauf que depuis la Loi Lagarde de 2010, rien ne t'oblige Ă  accepter l'assurance de la banque. Tu peux demander une dĂ©lĂ©gation d’assurance qui peut ĂȘtre faite en mĂȘme temps que la demande de crĂ©dit.

ConcrĂštement, tu fais marcher la concurrence pour diminuer le coĂ»t de l'assurance, et donc diminuer le TAEG, ce qui te laisse plus de chance pour passer sous la barre du taux d'usure. (Et accessoirement rĂ©aliser des Ă©conomies sur le coĂ»t global de ton crĂ©dit 👌).

Si en lisant ces lignes, tu te dis que tu aurais aimĂ© savoir ça avant de signer ton prĂȘt avec ta banque, sache que rien n’est perdu grĂące Ă  la loi Lemoine.

La loi Lemoine permet de changer d’assurance emprunteur Ă  tout moment sans frais ni pĂ©nalitĂ©s.

[SPONSOR ❀] Assurly est une assurance emprunteur en ligne qui propose des tarifs trĂšs compĂ©titifs (57% d’économies en moyenne) sans compromis sur les garanties (garanties Ă©quivalentes Ă  celle de la banque) et avec un service client aux petits soins :

  • Des contrats transparents et une souscription simple et rapide.

  • Tout se fait en ligne et Ă  distance, en quelques clics et avec des conseillers Ă  ton service : ils s’occupent Ă  ta place des dĂ©marches administratives.

  • Une Ă©quivalence dans les garanties : tu es aussi bien couvert (voire mieux) qu’avec ton ancien assureur.

  • Des tarifs trĂšs compĂ©titifs.

Pour rĂ©aliser un devis et voir les Ă©conomies que tu peux faire, c’est par lĂ  :

🚀 Comment investir en Bourse (et choisir le bon courtier)

Article rĂ©digĂ© avec GrĂ©gory Guilmin (l’expert avec qui j’ai rĂ©digĂ© l’ebook sur le bourse).
C’est le fondateur de La Bourse : Make it Easy et qui a pour objectif d’aider 1 million de personnes Ă  dĂ©buter en Bourse.
Tu peux le retrouver dans sa newsletter (Les Tutos de Greg 💰) et sur les diffĂ©rents rĂ©seaux sociaux (Linkedin, YouTube, Instagram, Facebook).

Investir en Bourse via des actions, c’est avoir obtenu des rendements de 7% Ă  9% par an sur les 30 derniĂšres annĂ©es.
MĂȘme si les performances passĂ©es ne prĂ©sagent jamais des performances futures, l’investissement en Bourse (et plus spĂ©cifiquement en actions via des ETF) a fait ses preuves sur le long terme.

Quand tu veux investir en Bourse, tu peux le faire de 3 maniÚres différentes :

  1. Avec un banquier/conseiller - 100% dépendant
    Tout d’abord, je vais distinguer la gestion conseil et la gestion discrĂ©tionnaire. Une gestion conseil est une gestion assistĂ©e durant laquelle l’investisseur est accompagnĂ© par un professionnel financier qui lui propose certains thĂšmes d’investissement, ou des opĂ©rations d’achat ou de vente qui pourraient ĂȘtre mises en place. Dans ce mode de gestion, l’investisseur dĂ©cide de tout et le gestionnaire n’a pas le mandat pour agir sur le compte du client sans son accord. Une gestion discrĂ©tionnaire, quant Ă  elle, permet au gestionnaire d’effectuer des investissements sans en informer le client, avec la seule contrainte de respecter le profil de risque du client. Ce dernier ne peut donc pas choisir dans quoi il souhaite investir, cette dĂ©cision Ă©tant laissĂ©e au gestionnaire. (Il existe Ă©galement la gestion pilotĂ©e via des robo-advisors).

  2. Sans banquier - 100% autonome

    Tu peux aussi dĂ©cider d’investir toi-mĂȘme via ton courtier (plateforme d’investissement) en toute autonomie. Mais pour cela, il faut se poser 5 questions. C’est ce qu’on va voir ensemble ci-dessous.

  3. Un mix des 2

    J’observe de plus en plus de personnes mettre en concurrence leur gestionnaire historique avec de la gestion passive via un courtier en ligne. Et cela a du sens. Car peu de professionnels de la finance, qu’il s’agisse des gestionnaires de fortune, des banquiers ou des gestionnaires de fonds d’investissement actifs, arrivent Ă  battre les marchĂ©s sur une pĂ©riode de long terme. L’étude SPIVA avec les donnĂ©es de 2022 a mĂȘme montrĂ© que 95% des gestionnaires actifs n’arrivent pas Ă  battre des ETF Ă  long terme.

Gestion passive ou Gestion active ?

La gestion passive s'oppose Ă  la gestion active :

  • ​Gestion active : fonds d'investissement gĂ©rĂ© par un professionnel de la finance qui va tenter de battre le marchĂ© en sĂ©lectionnant des titres qu'il estime capables de battre la moyenne du marchĂ©.

  • ​Gestion passive : fonds d'investissement (appelĂ© tracker ou ETF) qui suit simplement un indice boursier. Ici on rĂ©plique simplement la performance moyenne du marchĂ© reprĂ©sentĂ© par un indice de rĂ©fĂ©rence (un panier d'actions reprĂ©sentatif du marchĂ© comme le CAC40, S&P500, MSCI World, etc.).

Pourquoi vaut-il mieux investir de maniĂšre passive ?
Pour 5 raisons :

  • ​Moins de 5% des fonds gĂ©rĂ©s activement battent le marchĂ©. 95% du temps, la gestion passive fait mieux que les gestionnaires actifs (Source : SPIVA 2022)

  • ​5 Ă  10 fois moins chers que les fonds gĂ©rĂ©s activement

  • ​Plus facile Ă  comprendre et Ă  suivre que les fonds actifs

  • ​Plus d'autonomie dans la gestion de tes investissements en Bourse

  • ​Une gestion simplifiĂ©e en quelques minutes par mois

#1 - Quels sont tes besoins ?

Tu peux avoir des besoins spĂ©cifiques en fonction des instruments financiers dans lesquels tu veux investir. Si tu veux investir dans des ETF, alors tu peux le faire via n’importe quel intermĂ©diaire. Mais si tu souhaites investir un peu dans des fonds actifs pour essayer de battre la Bourse (chose trĂšs difficile voire impossible Ă  faire) ou pour t’exposer Ă  une stratĂ©gie particuliĂšre, alors certains courtiers comme Trade Republic, Scalable Capital ou encore Degiro ne le proposent pas.

Tu peux investir en Bourse avec différentes enveloppes : Compte Titres Ordinaire (CTO), Plan Epargne en Actions, Assurance Vie, etc.
Chaque enveloppe a ses propres avantages & inconvénients.

On choisit de parler dans la suite de cette Ă©dition uniquement du compte titres qui permet une plus grande libertĂ© d’investissement mĂȘme si la fiscalitĂ© est un peu moins avantageuse qu’un PEA par exemple.

Ensuite, quel montant peux-tu investir ? En fonction du montant que tu souhaites investir, certains courtiers seraient beaucoup trop chers. Par exemple, si tu souhaites acheter 1 fois 500 euros d’un ETF, regardons les frais :

  • Trade Republic : 1 euro

  • Degiro : entre 0 euro et 4.9 euros

  • Fortuneo : 1.95 euros

  • Bourse Direct : 0.99 euro

  • Swissquote : 14.95 euros

De l’autre cĂŽtĂ©, si tu veux investir tous les mois 100€ dans 3-4 ETF, je vois deux problĂšmes majeurs :

  • La majoritĂ© des courtiers, comme Degiro, Bourse Direct, Fortuneo ou encore Saxo Bank ne permettent pas le fractionnement d’ETF. Donc, on ne peut qu’acheter une part entiĂšre d’ETF et ne pas faire des fractions, ce qui complexifie la tĂąche quand on a des montants moins importants Ă  investir. De plus, on doit faire des calculs manuels tous les mois pour calculer le nombre exact de parts Ă  acheter, ce qui peut ĂȘtre trĂšs lourd ;

  • Ensuite, les coĂ»ts de certains courtiers peuvent ĂȘtre exorbitants. Tu veux investir 100€ tous les mois (pendant 12 mois) dans un ETF sur le S&P 500 (exemple : iShares Core S&P 500 UCITS ETF).
    Voici les frais de courtage annuels (sans tenir compte des taxes éventuelles dépendant de ton pays de résidence) avec leur minimum :

    • 30€ chez Saxo Bank (2.5%)

    • 12€ chez Bourse Direct (1%)

    • 23.4€ chez Fortuneo (1.95%)

    • 180€ Swissquote (14.95%)

    • 0€ chez Degiro (0%)

    • 0€ chez Trade Republic (0%)

#2 - OĂč se trouvent ton argent et tes investissements ?

Quand tu transfùres ton argent de ton compte en banque vers ton courtier, il est d’abord en cash.
Mais il n’est pas dĂ©posĂ© sur le compte de ton courtier. Ton cash est dĂ©posĂ© au sein d'une banque dĂ©positaire partenaire de ton courtier.

Par exemple, Trade Republic travaillent avec Solaris Bank, Citibank ou encore JP Morgan. Chez Degiro, le cash se trouve chez Flatex Bank.

Lorsque tu vas investir, c’est la mĂȘme chose pour tes ETF qui se trouvent sur ton compte titres.
Ils sont logĂ©s dans une banque dĂ©positaire externe Ă  ton courtier. Ils ne sont donc pas sur le bilan de ton courtier donc mĂȘme si ton courtier venait Ă  faire faillite, tes investissements seraient protĂ©gĂ©s. Oui mais alors, on peut se poser la question suivante : quid si les banques dĂ©positaires font faillite ?

Tout d'abord, ce cas de figure est trĂšs peu probable mais il ne faut jamais dire jamais. Pourquoi je dis que c'est peu probable ? Car ce sont des institutions financiĂšres qui ont pour unique objectif de dĂ©tenir du cash/des titres financiers. En d'autres termes, ces banques dĂ©positaires sont des entitĂ©s juridiques distinctes qui ne font pas de trading, pas de private banking, pas d'investment banking, pas de corporate bank ni aucune autre activitĂ©. C’est juste du dĂ©pĂŽt de cash et de titres, c'est tout.

De mon expérience, certains acteurs ne me répondent pas ou ne sont pas trÚs transparents. Alors, je ne préfÚre pas aller plus loin avec ces derniers.

#3 - Et la sécurité dans tout cela ?

Le courtier est-il rĂ©gulĂ© par l’AMF (France), la BaFin (Allemagne), la CSSF (Luxembourg) ou encore la FSMA (Belgique) ? De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, je ne suis pas fan des entitĂ©s financiĂšres rĂ©gulĂ©es dans des pays de l’Europe de l’est ou d’autres destinations plus exotiques (Chypre, Bahamas, Singapour, 
).

Tu pourrais te poser quelques questions:

  • Que se passera-t-il si mon courtier fait faillite ?

  • Mon cash sur mon compte titres sera-t-il protĂ©gĂ© Ă  hauteur de 100 000 euros ?

  • Et mes titres financiers, seront-ils protĂ©gĂ©s ?

En rappel de ce qui a Ă©tĂ© Ă©crit plus haut, il y a le mĂ©canisme de sĂ©grĂ©gation des comptes. Cela signifie que tes titres financiers ne se trouvent pas sur le bilan de la plateforme dĂ©faillante. Ils sont dĂ©tenus au sein de banques dĂ©positaires externes. Cependant, il pourrait y avoir le dĂ©clenchement de la garantie des titres en cas de disparition de titres financiers Ă  cause d’une :

  • Fraude ;

  • Erreur opĂ©rationnelle ;

  • Ou encore un accident informatique.

DĂšs lors, il existe aussi un mĂ©canisme de garantie des titres qui peut ĂȘtre diffĂ©rent en fonction du pays auquel ton courtier se rattache. En France, l’indemnisation prĂ©vue porte sur un maximum de 70 000 euros pour les titres financiers et 70 000 euros pour le cash dĂ©posĂ© sur ton compte titres (sauf si le prestataire financier est une banque, alors c’est 100 000 euros pour le cash).

En Belgique, ce montant est de 20 000 euros par personne et par Ă©tablissement pour les instruments financiers qu’un client a mis en dĂ©pĂŽt auprĂšs de son institution. Pour le cash sur un compte titres, c’est 100 000 euros.

Il est donc important que tu saches Ă  quel fonds de garantie ton institution fait partie.

#4 - Contraintes administratives et fiscales

Quelques questions à se poser d’un point de vue administratif et fiscal :

  • Le courtier est-il disponible dans mon pays de rĂ©sidence ?
    Tous les courtiers ne sont pas toujours disponibles partout. Degiro n’est pas disponible au Luxembourg. Scalable n’est pas disponible en Belgique. Et Trade Republic n’est pas disponible en Suisse.

  • Le courtier me propose-t-il un compte individuel ou un compte joint ? Et pour mon entreprise ? La plupart des nouveaux courtiers ne proposent que le compte individuel, alors que les courtiers plus anciens proposent des comptes joints et parfois mĂȘme pour des entreprises.

  • Le courtier prend-il en compte tes taxes et obligations fiscales de ton pays de rĂ©sidence ? En d’autres termes, comment la partie fiscalitĂ© est-elle traitĂ©e ? C’est un point important. Si tu dois tout faire manuellement ensuite, cela peut ĂȘtre trĂšs contraignant et le risque d’oubli est important.

  • Enfin, le courtier propose-t-il un PEA pour les rĂ©sidents français ? Bourse Direct ou Fortuneo le propose, mais les nĂ©ocourtiers non.

#5 - Comment ton courtier gagne de l’argent ?

Un courtier en ligne peut gagner de l’argent de 5 maniĂšres diffĂ©rentes:

  1. Frais de courtage : Frais pris par ton courtier pour des opĂ©rations d’achats et de ventes d’instruments financiers. N’oublions pas aussi les Ă©ventuels frais de sortie qui peuvent ĂȘtre appliquĂ©s (ou non) d’une institution Ă  une autre.

  2. RĂ©trocessions : Frais pris par une banque ou courtier en ligne aprĂšs que tu as investi dans des produits financiers spĂ©cifiques. Cela correspond Ă  une partie de la commission de gestion payĂ©e Ă  ton intermĂ©diaire comme apport d’affaires.

  3. PrĂȘt de titres : J’en ai parlĂ© dans l’édition de ma newsletter du 21 mars. Tu peux relire cela en cliquant ici.

  4. Payment for Order Flow : Par exemple, la Bourse d’Hambourg rĂ©munĂšre Trade Republic pour les flux qu’elle amĂšne. Ou encore Degiro reçoit des rĂ©ductions de frais quand les ordres qu’elle reprĂ©sente passent via Euronext (place de marchĂ© europĂ©enne).
    C’est une sorte de prime d’apport d’affaires.

  5. PrĂȘt : Ce sont les intĂ©rĂȘts que tu dois payer si ta plateforme d’investissement en ligne te permet d’emprunter de l’argent. Degiro te propose d’emprunter de l’argent Ă  des taux compris entre 4.5% et 5.9% par an.

Enfin, je te conseille de regarder les grilles tarifaires des courtiers. Le nombre de pages est trĂšs variable : 15 pages pour Fortuneo, 16 pour Saxo, 4 pour Bourse Direct, 13 pour Degiro ou encore 1 pour Trade Republic.
(Plus il y a de pages, moins c’est bon signe 😇)

Je te conseille aussi de contacter ta plateforme pour bien connaßtre son business model et ses différentes sources de rémunération.

Pour cela, je t’invite Ă  tĂ©lĂ©charger un e-mail type Ă  envoyer Ă  ton courtier (ou futur courtier) pour bien comprendre son fonctionnement.

C’est gratuit et tu peux cliquer ici pour y accĂ©der.

Merci à Greg de partager son Ɠil d’expert sur le choix d’un courtier pour son compte titres. 👌
Greg a investi plus de 100 000 € en Bourse et utilise comme courtier Trade Republic (lien affiliĂ©).
Tu peux le retrouver chaque semaine dans sa newsletter hebdo.

Comment as-tu trouvé cette édition ?

Ton retour m'aide à affiner le contenu 🙏

Login or Subscribe to participate in polls.

Si tu as des questions ou si tu souhaites simplement m’envoyer un message, rĂ©ponds Ă  ce mail ou envoie Ă  [email protected].

À trùs vite.
Guillaume
Made with love ❀

Join the conversation

or to participate.