• Regenize
  • Posts
  • ✅ Investir en Private Equity / đŸ”„ Bitcoin on fire / 📕 Calcul du taux Livret A

✅ Investir en Private Equity / đŸ”„ Bitcoin on fire / 📕 Calcul du taux Livret A

Edition #35 - Comment investir en Private Equity / Bitcoin nouvelle réserve de valeur mondiale ? / Calcul du taux du Livret A

👉 C’est la 35Ăšme Ă©dition de la newsletter envoyĂ©e toutes les 2 semaines Ă  l’ensemble des membres gratuits + prĂ©miums.

Si on t'a transfĂ©rĂ© cette Ă©dition et que tu souhaites t'inscrire, c’est ici.

⏱ Temps de lecture : < 8 min

Ce que tu vas (re)découvrir dans cette édition :

  • Livret A : comment est calculĂ© le taux de rendement du livret A et pourquoi le gouvernement ne devrait pas suivre la formule de calcul lors de la prochaine augmentation prĂ©vue le 1er aoĂ»t.

  • Comment investir en Private Equity : le montant max de son patrimoine Ă  allouer Ă  cette classe d’actif et les diffĂ©rents supports pour y investir.

  • Bitcoin peut-il devenir une rĂ©serve de valeur mondiale ? De (gros) acteurs de la finance traditionnelle s’intĂ©ressent de plus en plus Ă  Bitcoin. Alors que le prix du Bitcoin a progressĂ© de +80% depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, il est lĂ©gitime de se poser la question.

Et bien sĂ»r un condensĂ© d’actus qu’il ne fallait pas louper et quelques infos Ă  te partager avant de commencer. 👇

  • 📖 BientĂŽt un livre : j’ai signĂ© avec une maison d’édition (Dunod/Maxima) pour rĂ©diger un ouvrage d’éducation financiĂšre illustrĂ© (of course !).
    Sortie prĂ©vue en Septembre 2024 👌

  • âšĄïžNouveau format Regenize Flash : VoilĂ  2 mois que l’offre prĂ©mium est lancĂ©e et j’en tire les premiĂšres conclusions et apprentissages avec une nouvelle formule.
    Plus de stratĂ©gies, de mĂ©thodes, de tutos et de contenu actionnable pour devenir autonome dans la gestion de ses finances. Chaque mois 1 nouveau thĂšme auquel je rajoute 1 live Expertise tous les mois pour t’aider Ă  passer Ă  l’action et agir sur tes investissements.
    Ça va dĂ©poter ! 🚀
    Le thÚme de Juillet : Stratégies pour investir en SCPI de rendement.

  • Encore plus ? Tu peux retrouver chaque semaine des nouvelles feuilles volantes en me suivant sur LinkedIn, Twitter ou Instagram.

🗞 Les actus qu’il ne fallait pas manquer

  • 🍎 Apple : la valorisation de l’entreprise a atteint 3000 milliards $. C’est la premiĂšre fois qu’une entreprise atteint ce niveau de valorisation

  • đŸ‡«đŸ‡· Dette : la France aussi a battu un record Ă  3000 milliards €, celui de la dette de l’Etat. Soit plus de 43000€ par habitant.

  • 💰 Le taux d’épargne des Français quant Ă  lui augmente Ă  18.4%
À se demander si les aides d’Etat qui ont creusĂ© le dĂ©ficit ne se retrouvent pas aujourd’hui en partie dans l’épargne ?

  • 🛒 L’inflation continue de refluer en France : + 4.5% sur les 12 derniers mois, contre 5.1% le mois dernier. Les prix continuent d’augmenter, mais moins vite.

  • đŸ„” Le taux d’usure pour les crĂ©dits immobiliers de 20 ans va monter en juillet Ă  plus de 5%.

  • 🏠 Prix immobilier : le coup de frein se confirme selon Les Echos avec une baisse des transactions et des prix de l’ordre de -0.4%.

  • 📄 DĂ©claration des biens immobiliers : Bercy donnĂ© 1 mois de plus avec seulement 50% des concernĂ©s qui ont rempli la dĂ©claration.

  • đŸšŽâ€â™€ïž Le Tour de France s’est Ă©lancĂ© ce week-end : c’est le 3Ăšme Ă©vĂšnement sportif le plus suivi du monde derriĂšre les JO et la Coupe du Monde de foot.

  • 📈 Invesco lance l’ETF le moins cher pour investir sur les actions mondiales avec seulement 0.15% de frais de gestion : il s’agit d’un indice mondial qui permet d’investir dans 4000+ sociĂ©tĂ©s de 49 pays dĂ©veloppĂ©s.

📕 La hausse probable du taux du Livret A à 4%

L’encours du Livret A atteint des sommets : prĂšs de 400 milliards € sont Ă©pargnĂ©s par les Français sur ce livret Ă  fin mai. C’est historique et explicable par la remontĂ©e des taux. Le Livret A est passĂ© de 0.5% Ă  3% en un peu plus d’un an grĂące (ou plutĂŽt faute ?) Ă  l’inflation et a donc attirĂ© les Ă©pargnants qui n’ont pas le goĂ»t du risque et de l’investissement.

Hausse du taux en aoĂ»t : Le taux devrait grimper autour de 4% dĂšs le 1er aoĂ»t. Enfin ça, c’est si on en croit la formule de calcul car le gouvernement peut en dĂ©cider autrement.
Le taux du Livret A est rĂ©visĂ© tous les 6 mois : le 1er fĂ©vrier et le 1er aoĂ»t. C’est la Banque de France qui calcule le taux mais peut faire une autre proposition au gouvernement (plus prĂ©cisĂ©ment au Ministre de l’Economie) qui valide le taux.

Comment est calculĂ© le taux du livret A ? Le taux est calculĂ© par une formule : c’est la moyenne semestrielle du taux d’inflation et des taux interbancaires Ă  court terme (ce taux est reprĂ©sentĂ© par l’EONIA - Euro Overnight Index Average - calculĂ© par la BCE qui est la moyenne pondĂ©rĂ©e de toutes les transactions entre banques).
Le résultat de ce calcul est arrondi au dixiÚme de point le plus proche et constitue le nouveau taux du livret A.

Sauf que
Le Gouverneur de la Banque de France peut proposer de ne pas suivre la formule de calcul et proposer un autre taux pour diverses raisons. Une hausse trop importante du taux pourrait mettre en difficultĂ© les institutions financiĂšres mais aussi les bailleurs sociaux, les collectivitĂ©s locales ou les entreprises qui empruntent Ă  partir de cette poche de financement (car c’est Ă  ça que sert - en partie - le livret A, financer le logement social).

Augmenter le taux du Livret A, c’est aussi augmenter le taux de rendement dit “sans risque”.
Avec un rendement garanti à 4% et une sécurité en capital, les autres placements risqués deviennent tout de suite moins sexys.
La prime de risque devient moins avantageuse et incite les investisseurs à arbitrer vers des placements avec des taux sans risque plus intéressants.
Ce qui pourrait convaincre les épargnants à arbitrer en redirigeant certains de leurs placements vers le Livret A (et donc potentiellement déséquilibrer le systÚme financier).

Pour cette raison, il est fort probable que ce ne soit pas le taux “formule” qui soit appliquĂ© mais un taux plus faible (peut-ĂȘtre aux alentours de 3.5% ?).
RĂ©ponse mi-juillet avec application dĂšs le 1er aout.

🚀 Investir dans un fonds de Private Equity

Le Private Equity (les bases de cette classe d’actif dans une Ă©dition prĂ©cĂ©dente ici), c’est investir et acquĂ©rir des actions d’une entreprise non cotĂ©e en Bourse. Tu peux le faire soit en direct, soit Ă  travers un fond (en confiant la sĂ©lection des entreprises et la gestion Ă  un professionnel de ce secteur).

C’est une classe d’actifs historiquement rĂ©servĂ©e Ă  des investisseurs prĂ©miums. Sauf que depuis plusieurs annĂ©es, la finance se rend de plus en plus accessible au grand public et c’est Ă©galement le cas du Private Equity.
Il est aujourd’hui possible d’investir dans des fonds de Private Equity Ă  partir de 1000€ mais attention, tous les fonds ne se ressemblent pas et n’ont pas nĂ©cessairement les mĂȘmes objectifs de performance.

Le Private Equity a d’ailleurs trĂšs bien performĂ© ces derniĂšres annĂ©es et surperforme le S&P500 (les 500 plus grosses sociĂ©tĂ©s US) selon Preqin.

đŸ€“ C’est quoi l’indice Preqin du Private Equity ?

L'indice Preqin Private Equity est un indice qui mesure la performance générale des investissements dans le secteur du capital-investissement. Preqin, une société d'information financiÚre spécialisée dans les investissements alternatifs, publie cet indice pour fournir des informations sur les rendements et les tendances du capital-investissement.

L'indice Preqin Private Equity est calculé en utilisant une méthodologie basée sur les performances des fonds de capital-investissement. Il suit la performance de nombreux fonds à travers le monde et agrÚge ces données pour fournir une vue d'ensemble de l'industrie.

Cet indice est souvent utilisé comme référence pour évaluer la performance des investissements dans le capital-investissement par rapport à d'autres classes d'actifs.

Alors comment investir dans un fonds de Private Equity ?

  1. Maximum 20% de son patrimoine : Le Private Equity est une classe d’actif risquĂ©e. Il existe un risque de perte en capital et une liquiditĂ© trĂšs faible : les sommes investies sont en gĂ©nĂ©ral bloquĂ©es plusieurs annĂ©es.
    Pour toutes ces raisons, il est suggéré de ne pas investir plus de 20% de son patrimoine en Private Equity.

  2. Diversifier : Tu peux investir en direct dans une sociĂ©tĂ© mais il y a un rĂ©el intĂ©rĂȘt Ă  passer par un fonds. Les fonds de Private Equity sont gĂ©rĂ©s par des pros de ce secteur qui vont sĂ©lectionner les entreprises Ă  financer et gĂ©rer la gestion quotidienne tout en accordant un soutien aux entrepreneurs pour les aider dans leurs dĂ©veloppements.

  3. DĂ©finir le montant : en tenant compte de la recommandation max. 20% du patrimoine, tu peux dĂ©finir un montant d’investissement. Ce montant ne te donnera pas accĂšs aux mĂȘmes types de fonds :

    • Fonds dits “fiscaux” : ils sont en gĂ©nĂ©ral accessibles Ă  partir de 1000€ et permettent d’obtenir une rĂ©duction d’impĂŽt (jusqu’à 25%) l’annĂ©e de l’investissement. Ce sont des fonds dits FIP (Fonds d’Investissement de ProximitĂ©) ou FCPI (Fonds Commun de Placements dans l’Innovation).

    • Fonds de “performance” : accessibles Ă  partir de 10 000 €, ce sont les FCPR (Fonds Commun de Placement Ă  Risque) et les FPCI (Fonds Professionnels de Capital Investissement) dont l’objectif principal est clairement de gĂ©nĂ©rer de la performance Ă  long terme. Les fonds sont bloquĂ©s en moyenne 10 ans et l’espĂ©rance de gain importante (le risque Ă©galement, on n’a rien sans rien). Certains fonds sont accessibles Ă  des investisseurs prĂ©miums et avertis et ne sont accessibles qu’à partir de 100 000 € (ce sont ces fonds qui en gĂ©nĂ©ral ont des objectifs de performance les plus Ă©levĂ©s).


      La qualitĂ© des fonds de Private Equity peut varier d’un fonds Ă  l’autre et d’une catĂ©gorie Ă  l’autre. Les fonds dits “fiscaux” ont un moteur de performance basĂ© en partie sur la rĂ©duction fiscale alors que les fonds de “performance” basent la performance uniquement sur les sociĂ©tĂ©s dans lesquelles le fonds investit. Le seuil d’accessibilitĂ© Ă©galement peut ĂȘtre un indicateur de qualitĂ© : les fonds (type FCPR ou FPCI) ont en gĂ©nĂ©ral des objectifs de rendement nettement supĂ©rieurs aux fonds fiscaux (FIP et FCPI).

  4. SĂ©lectionner un ou plusieurs fonds : en fonction du montant Ă  placer, tu peux dĂ©cider d’investir dans 1 ou plusieurs fonds. Un fonds n’est pas ouvert de maniĂšre permanente : chaque annĂ©e, des nouveaux fonds ouvrent avec une pĂ©riode d’investissement dĂ©finie. Une fois cette pĂ©riode passĂ©e, il n’est plus possible d’y investir.
    Pour sĂ©lectionner des fonds, tu peux t’intĂ©resser Ă  la sociĂ©tĂ© de gestion et Ă  son track record (sa performance passĂ©e sur les fonds dĂ©jĂ  clĂŽturĂ©s).
    Beaucoup de sociĂ©tĂ©s de gestions comme Altarok, Eurazeo, OdyssĂ©e Venture, etc. (Liste absolument pas exhaustive) sont reconnues dans ce domaine et affiche d’excellentes performances sur ces 10 derniĂšres annĂ©es.

[SPONSOR ❀] Ramify est une plateforme d’investissement qui propose plusieurs solutions : assurance-vie et PER, SCPI, investissement en start-ups et Private Equity. Ils proposent d’ailleurs beaucoup de fonds de Private Equity avec des sociĂ©tĂ©s de gestion de renom comme Altaroc et Eurazeo.
Pour dĂ©couvrir les fonds et les performances du Private Equity ces derniĂšres annĂ©es, c’est par lĂ  :

💾 Bitcoin peut-il devenir une rĂ©serve de valeur ?

Est-ce que Bitcoin pourrait s’imposer comme la nouvelle rĂ©serve de valeur mondiale ? La question peut paraĂźtre provocatrice mais avec l’agitation rĂ©cente et le retour en trombe du king des cryptos depuis le dĂ©but de l’annĂ©e, la question est ouverte.

C’est quoi dĂ©jĂ  une rĂ©serve de valeur ? Une rĂ©serve de valeur est un actif ou un bien qui conserve sa valeur au fil du temps et qui peut ĂȘtre utilisĂ© pour stocker de la richesse. Il s'agit d'un moyen de prĂ©server le pouvoir d'achat sur une longue pĂ©riode, en Ă©vitant la dĂ©prĂ©ciation causĂ©e par l'inflation ou d'autres facteurs Ă©conomiques.
C’est le cas de l’or qui est considĂ©rĂ© comme la rĂ©serve de valeur phare qui a traversĂ© les siĂšcles (les banques centrales achĂštent et stockent toujours de l’or aujourd’hui).

On peut donc difficilement dire qu’aujourd’hui Bitcoin possĂšde ces caractĂ©ristiques. En revanche, il en a le potentiel.

Regardons les événements récents :

  • Le prix du Bitcoin a augmentĂ© de plus de + 80% en 2023.

  • Blackrock (le gĂ©ant de l’investissement) a dĂ©posĂ© la semaine derniĂšre une demande Ă  la SEC (Security Exchange Commission, c’est l’équivalent de notre AMF AutoritĂ© des MarchĂ©s Financiers, le gendarme des marchĂ©s financiers) pour lancer un ETF Bitcoin.
    Ça serait une premiĂšre et une importante avancĂ©e dans son adoption : l’exposition Ă  Bitcoin serait disponible via des outils de finance traditionnelle (c’est le cas des trackers/ETF qui permettent de suivre la performance d’un sous-jacent Ă  la culotte, le sous-jacent Ă©tant ici Bitcoin).
    De prĂ©cĂ©dentes demandes d’enregistrement d’ETF Bitcoin avaient toutes Ă©chouĂ© (refusĂ© par la SEC) mais Blackrock n’est pas un petit dans le game de l’investissement et qui sait, sa demande pourrait aboutir permettant de rendre accessible Bitcoin Ă  une plus large population tout en surfant sur la popularitĂ© croissante des ETF.
    [🚹 MAJ du week-end] La SEC a annoncĂ© que la demande de Blackrock n’était pas claire : elle prĂ©cise qu'elle a renvoyĂ© les dossiers parce que ces derniers ne dĂ©signaient pas l'exchange Bitcoin avec lequel ils auraient un "accord de partage de la surveillance". Les gestionnaires peuvent mettre Ă  jour leur demande et redĂ©poser le dossier.

  • En parallĂšle, la SEC a acceptĂ© le lancement du premier ETF Ă  effet de levier sur les futures Bitcoin (c’est Ă  priori plus facile d’avoir un accord pour un produit plus risque Ă  effet de levier que pour un ETF traditionnel 😇).
    En tant qu'ETF Ă  effet de levier, BITX (l’émetteur) utilisera des dettes ou des dĂ©rivĂ©s financiers pour faire levier sur le rendement (gain et donc pertes plus importants). Cette approbation par la SEC est considĂ©rĂ©e comme une Ă©tape positive pour l'industrie des cryptos.

Jusqu’à aujourd’hui, les autoritĂ©s et les gouvernements ont plutĂŽt un regard critique sur les cryptomonnaies. La technologie est souvent mal comprise et son intĂ©rĂȘt d’autant plus. Elle vient surtout concurrencer le systĂšme traditionnel et particuliĂšrement le sang de notre Ă©conomie : la monnaie.

Car historiquement, Bitcoin a Ă©tĂ© crĂ©Ă© comme une alternative monĂ©taire au systĂšme traditionnel : une monnaie commune et accessible Ă  tous, impossible Ă  censurer et ne dĂ©pendant d’aucun gouvernement ou institutions financiĂšres. Bitcoin a de rĂ©els atouts (ce n’est pas le cas de toutes les cryptos, donc ne pas les mettre toutes dans le mĂȘme panier) :

  • DĂ©centralisĂ© : basĂ© sur la blockchain et fonctionnant avec un mĂ©canisme appelĂ© le “Proof of Work”, le rĂ©seau Bitcoin fonctionne de maniĂšre dĂ©centralisĂ©e grĂące Ă  des “mineurs” rĂ©partis tout autour du globe. Il n’appartient ni ne dĂ©pend d’aucune entitĂ© ou organisme centrale. Pas de censure ou de biz-biz dans l’ombre


  • Transparence : toutes les transactions sont enregistrĂ©es sur la blockchain (donc dans le marbre) depuis l’origine et sont visibles par tous.

  • QuantitĂ© limitĂ©e : 21 millions, c’est le nombre maximal de Bitcoin qui pourrait ĂȘtre en circulation. Aujourd’hui, il y en a environ 19 millions et le dernier Bitcoin serait minĂ© aux alentours des annĂ©es 2140.
    Contrairement Ă  nos monnaies actuelles oĂč la quantitĂ© est potentiellement illimitĂ©e (la monnaie est crĂ©Ă©e Ă  partir de rien), Bitcoin est en quantitĂ© finie. Qu’est ce qui est plus susceptible de jouer le rĂŽle de rĂ©serve de valeur ? Une monnaie qu’on peut crĂ©er en quantitĂ© infinie ou une monnaie qui est en quantitĂ© limitĂ©e ? đŸ€“Â 

  • Et qui permet des transactions rapides, avec peu de frais et un accĂšs h24 dans le monde entier.

Bitcoin possĂšde de nombreux arguments en sa faveur, il est mĂȘme considĂ©rĂ© par certain comme de l’or numĂ©rique et pourrait jouer demain le rĂŽle d’une rĂ©serve de valeur. L’ingrĂ©dient qu’il lui manque aujourd’hui : une adoption plus massive (qui devrait Ă©galement entraĂźner une volatilitĂ© - les fluctuations du prix - moindre).
Est-ce que cette adoption passera par les outils de la finance traditionnelle ? C’est une option, et elle est sur la table avec Blackrock et son ETF qui - s’il est accordĂ© par la SEC - pourrait ouvrir la porte Ă  d’autres initiatives.

💡 Le savais-tu ?

Il existe dĂ©jĂ  un moyen d’investir dans Bitcoin avec une sociĂ©tĂ© de gestion française qui s’appelle TOBAM : ils ont lancĂ© un fonds investi en Bitcoin en 2017, directement investi en Bitcoin avec une corrĂ©lation de quasi 100% au prix du Bitcoin.
C’est un fonds agrĂ©Ă© par l’AMF qui ne peut ĂȘtre souscrit que par des investisseurs avertis (en gĂ©nĂ©ral des pros avec un montant > 100k€).

Le fonds : TOBAM Bitcoin CO2 Offset Fund A1

Comment as-tu trouvé cette édition ?

Ton retour m'aide à affiner le contenu 🙏

Login or Subscribe to participate in polls.

Si tu as des questions ou si tu souhaites simplement m’envoyer un message, rĂ©ponds Ă  ce mail ou envoie Ă  [email protected].

À trùs vite.
Guillaume
Made with love ❀

Join the conversation

or to participate.